Parcours patient

Avant l’intervention

Consultation d’anesthésie

Obligatoire, elle doit avoir lieu 48 heures avant l’intervention au minimum. Il est cependant conseillé de la réaliser 2 à 3 semaines avant afin d’avoir le temps de faire le bilan d’éventuels problèmes médicaux. En cas d’urgence, la consultation a lieu le jour ou la veille de l’intervention.

A quoi sert elle ?

  • faire le point sur les différentes techniques d’anesthésies possibles (rachianesthésie ou anesthésie générale)
  • à dépister d’éventuels problèmes médicaux et à réaliser un bilan complémentaire

N’oubliez pas d’apporter :

  • votre ordonnance (liste des médicaments) en cours
  • le dernier ECG, échographie cardiaque ou dernier compte rendu d’hospitalisation
  • le questionnaire d’anesthésie s’il vous a été fourni lors de votre consultation avec le chirurgien

Démarche administrative

Lors de la consultation où l’intervention a été programmée la secrétaire vous a remis ces documents

  • questionnaire d’anesthésie
  • protocole de préparation cutanée
  • fiche de pré-admission
  • consentement éclairé
  • formulaire de déclaration de personne de confiance
  • devis
  • ordonnances d’ECBU (analyse bactériologique des urines indispensable avant la quasi-totalité des interventions urologiques), de bilan sang voire de radiographies.

Si nécessaire, il est important d’organiser à l’avance la convalescence post-opératoire dans un centre spécialisé (en parler au chirurgien lors de la consultation ou lors de votre arrivée dans le service d’hospitalisation).

Avant d’arriver à la clinique

Ne pas oublier :

  • carte vitale, justificatif d’identité et moyen de paiement
  • vos résultats d’ECBU et autres examens effectués
  • l’ordonnance de votre traitement personnel actuel
  • ne pas emmener d’objets de valeur

À la clinique

Les consignes et l’horaire d’arrivée à la clinique vous sont donnés lors des consultations de chirurgie et répété le jour de la consultation d’anesthésie. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler le secrétariat de votre chirurgien.

Lors de votre arrivée à la clinique, vous devrez effectuer en premier lieu votre admission, réaliser les démarches nécessaires pour le téléphone et la télévision.

Vous regagnez ensuite votre chambre où l’équipe infirmières vous informe et prépare votre intervention. Une dépilation de la zone opérée peut être réalisée en fonction des interventions.

Une visite de pré-anesthésie est réalisée, le plus souvent par l’anesthésiste qui vous endormira pour votre intervention. Selon sa disponibilité, votre chirurgien passera vous voir la veille ou le matin de l’intervention.

Il est interdit de boire, manger ou fumer à partir de minuit le jour de l’intervention.

L’intervention

Préparation à l’intervention

Vous serez informé de votre heure de passage au bloc opératoire. Une douche bétadiné ou à l’hibiscrub sera réalisée le matin de l’intervention, et une « pré-médication » vous est donnée pour vous relaxer

Bloc opératoire

Le brancardier vient vous chercher pour le bloc opératoire et vous conduit en brancard jusqu’à celui ci. L’infirmière de bloc opératoire et l’anesthésiste vous accueillent et commencent à vous préparer à l’intervention.

L’infirmière de bloc opératoire vérifie votre identité ainsi que le côté à opérer et vous installe avec l’aide du personnel du bloc. Une check list est réalisée juste avant l’intervention en présence de l’infirmière, du chirurgien et de l’anesthésiste.

Salle de réveil (surveillance post-interventionnelle)

Après l’intervention, vous êtes amené en salle de réveil afin de réaliser la surveillance post-opératoire. Lorsque toutes les conditions sont favorables, le brancardier vous ramène dans votre chambre.

Le Post-opératoire

Lors de l’hospitalisation

Les chirurgiens de l’équipe passent quotidiennement et contrôlent le bon déroulement de vos suites opératoires ainsi que la gestion des moyens contre la douleur. Votre propre chirurgien passera tous les jours où il est présent sur votre site opératoire.

L’infirmière réalise les pansements habituellement tous les deux jours.

Dans la majorité des cas, une réhabilitation précoce est réalisée avec reprise rapide d’une alimentation et une mobilisation dès le 1er jour suivant l’intervention. Celle ci facilite la reprise de transit et améliore les suites opératoires même si elle peut vous sembler difficile. Si nécessaire un kinésithérapeute passera s’occuper de vous pour vous une rééducation motrice ou surtout respiratoire.

Dans certain cas, une prise de sang ou une radiographie de contrôle peuvent être nécessaire le lendemain ou dans les jours suivants l’intervention.

Sortie

Le jour de la sortie l’infirmière refait votre dernier pansement.

La sortie se fait généralement en fin de matinée. Elle peut avoir lieu tous les jours de la semaine y compris week-ends et jours fériés.

Chirurgien et anesthésiste ont vérifié qu’il n’y avait pas de contre indication à la sortie.

Les papiers de sortie et, généralement, les comptes rendus opératoire et d’hospitalisation vous sont remis le plus souvent en main propre ainsi que la date du prochain rendez vous.

En cas d’hospitalisation en ambulatoire, il est nécessaire de ne pas être seul lors de votre retour à domicile.

Le retour à domicile se fait accompagné soit d’un proche, soit le personnel soignant organisera la prise en charge par un transporteur conventionné.

En cas de problème, n’hésitez pas à joindre notre secrétariat.